Wolf’s Rain, vostfr

Informations
Titre original : ウルフズ・レイン
Origine : Manga
Adapté de : Œuvre originale
Genre(s) : Aventure, Fantastique, Mystère, Science-Fiction
Année de publication : 2003

Wolf’s Rain (ウルフズレイン, Urufuzu rein) est un anime japonais en 26 épisodes et 4 OAV, diffusé pour la première fois au Japon le 26 janvier 2003. Il a été adapté en manga par Toshitsugu Iida en 2003.

Dans le futur, quelque part sur une Terre en période glaciaire où seules subsistent les villes, les humains tentent de survivre. Alors que les Loups se sont éteints depuis deux cents ans, une légende persiste à dire qu’au jour de la fin du monde, ils verront le chemin qui mène au Paradis. Lorsque commence l’histoire, un énorme loup blanc, nommé Kiba, arrive dans une ville sous dôme. Dans le même temps, un groupe de voyous, dirigés par un certain Tsume tente de s’emparer des vivres et richesses qui transitent dans la ville. Hors de tout ce vacarme, les Nobles poursuivent leurs propres objectifs et semblent indifférents à ce monde en ruine.

Blessé, emprisonné, Kiba fera la rencontre de Tsume, Hige et Toboe, trois individus qui, comme lui, ont deux apparences. Selon leur volonté, ils peuvent apparaître comme des humains ou comme des loups. Dans ce monde du futur, la race des loups s’est adaptée pour pouvoir coexister avec les humains et a endossé leur apparence pour éviter d’être exterminée. Loin dans un laboratoire, une équipe de chercheurs observe une fille prisonnière d’une gigantesque sphère de verre, remplie d’eau. Au moment où Kiba arrive, pour la première fois, cette fille nommée Cheza montre une réaction. Elle est la fille-fleur de Lune, la clé pour ouvrir le paradis.

Source: Wikipédia

Wolf’s Rain, amv

Wolf’s Rain, série en vostfr

(cliquez sur l’image pour visionner)

Wolf's Rain

Wolf’s Rain

1 comment

  1. Jotaro91
    Jotaro91 mars 27, 2013 1:29  

    Un seul mot : « Magnifique ». Le sujet est original, et nous nous posons la question sur le devenir de notre planète… Les loups, les hommes, entre légende et réalité, il n’y a qu’une « fleur de lune » de différence.

Leave a comment